Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Unités de récupération - Groupes de transfert

Règles de base de la récupération de fluides

Pour bien comprendre la récupération des fluides frigorigènes dans un circuit frigorifique

Récupérer :

Extraire un fluide frigorigène d’un système frigorifique et le stocker dans une capacité extérieure.

Recycler :

Réduire les contaminations d’un fluide frigorigène déjà utilisé par séparation d’huile et par un ou plusieurs filtrages au moyen de dispositifs qui permettent de réduire la teneur en eau, l’acidité et les particules solides, tels que les filtres déshydrateurs jetables. Ce terme s’applique habituellement aux procédures mises en oeuvre sur site et/ou dans un atelier.

Régénérer :

Traiter les fluides frigorigènes pour les mettre en conformité avec les spécifications des fluides frigorigènes neufs. L’analyse chimique des fluides frigorigènes est systématiquement requise pour déterminer si les spécifications propres au produit ont été obtenues. Cela implique l’emploi de procédures qui sont utilisées sur les sites de régénération ou de production des fluides frigorigènes.
Il va de soi que si on peut utiliser des machines équipées de compresseurs ouverts, hermétiques accessibles ou hermétiques pour la récupération et le recyclage, il faut impérativement utiliser des compresseurs à piston sec pour la régénération. Ceci afin d’éviter que la machine ne pollue le fluide frigorigène avec l’huile du compresseur.

Différentes méthodes de récupération

Vapeur :

La récupération Vapeur peut être faite avec toutes les machines du marché. Le débit de récupération en kg/h est directement lié au volume balayé du compresseur.
Tant que l'on pompe de la vapeur saturée, le débit est bon: lorsqu'il n'y a plus une goutte de liquide, le débit chute énormément et il faut des heures pour terminer la récupération. Nous suggérons de ne pas descendre en dessous de 500 mbar absolu.
Galaxair propose également des machines avec pompe à vide en série qui permettent de récupérer 99,9% du fluide: ces machines sont volumineuses et beaucoup plus chères. La machine de récupération doit être dimensionnée en fonction de la puissance de l'installation. Galaxair propose des machines de 7 kg/h à 163 kg/h.

Liquide Direct:

très peu de machines sur le marché permettent ce mode. RD2000 et RD3000 le font sans risque : elle pompent 100% de liquide sans dispositif externe de restriction de débit. Galaxair propose des machines de 80 kg/h à 500 kg/h.

Surpression:

La philosophie est d'aspirer la phase gazeuse dans la bouteille de récupération et de la remplacer immédiatement par du liquide. Le débit est très important. Galaxair propose des machines de 365 kg/h à 9 000 kg/h.

Souce :

logo-galaxair

Lire la suite Réduire
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
    J'accepte