Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Détection des fuites et contrôle étancheité

Pourquoi détecter les fuites ?

Les fuites coûtent cher : - en fluide - en consommation électrique - fatiguent les compresseurs

Métodes

Les Méthodes traditionnelles de détection des fuites varient suivant que l'on opère sur des sites de production en série ou sur des chantiers. Si certaines techniques sont similaires, les matériels utilisés sont différents

On distingue plusieurs méthodes : - essai en pression - essai sous vide (nécessite d'être équipé de vacuomètre électronique) - Immersion dans l'eau (réservée à certaines fabrications) - Mesure de la remontée de pression - Mesure de la chute de pression - Méthode d‘accumulation - Méthode d'indicateur coloré - Recherche de gaz traceur

Principaux gaz traceurs utilisés

- L’Hydrogène (à 5%) mélangé à l'Azote - L’Hélium, - Les fluides frigorigènes

Moyens de contrôle d'un détecteur

Un grand nombre de techniciens vérifient le bon fonctionnement de leur détecteur de fuites en le présentant devant une bouteille de fluide frigorigène qu'ils ouvrent : c'est le meilleur moyen de détruire la cellule de détection, voire le détecteur lui-même. Les solutions suivantes permettent d'effectuer ce contrôle.

Source principale : www.galaxair.com

Technologie des détecteurs de fuite :

Détecteurs électroniques par ionisation

Les détecteurs de fuites électroniques ci-contre sont automatiques et fonctionnent par ionisation à haute sensibilité. Leur technologie permet d'analyser 2000 fois par seconde. Des diodes luminescentes tricolores progressives donnent l'importance de la fuite. L'opérateur peut régler différents niveaux de sensibilité. L'aspiration du fluide est faite par une pompe.
Caractéristiques techniques :
- Contrôle par microprocesseur avec signal digital - Clavier tactile Marche / Arrêt - Clavier tactile réarmement - Clavier tactile Coupure du son - Clavier tactile d'indication d'usure de pile - Sensibilité en mouvement 3g/an - Sensibilité en ambiance polluée (à 500 ppm) 2g/an - Temps de réponse 2s - Diodes luminescentes tricolores et signal sonore - Bouton de réarmement - Détecte tous les fluides frigorigènes halogénés - Pompe d'aspiration puissante - Alimentation par 2 piles type C - Garantie de 1 an (sauf sonde et piles)

Détecteur à semi-conducteur chauffé

Pompe d'aspiration de gros débit pour un temps de réponse plus rapide et une meilleure sensibilité. Ces détecteurs ont été développé avec les dernières technologies de semi-conducteurs. Ces derniers sont encore plus sensibles aux nouveaux fluides frigorigènes. L'ensemble est contrôlé et piloté par un microprocesseur de dernière génération.
Caractéristiques techniques :
- Sonde semi-conducteur chauffée - 3 niveaux de sensibilité - 7 diodes tricolores de signal visuel - Signal sonore réglable - Réarmement automatique de concentration - Flexible standard de 400 mm en acier inoxydable - Détecte R134a, R404A, R410A, R407C, R22, R502, R600A, les mélanges, etc. - Sensibilité de 3g/an - Voyant indicateur de batterie faible - Bouteille Test Fuite comprise - Mallette en plastique moulé - Temps de chauffe de 45 secondes

Source : www.galaxair.com

Lire la suite Réduire
Aucun résultat pour la recherche
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
    J'accepte