Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Sertisseuses et Pinces à sertir Per, multicouche, Cuivre et Inox

Le sertissage des raccords, dans les différents domaines de la plomberie et du chauffage se fait par écrasement (sertissage radial) ou par glissement (sertissage axial). Nous proposons les presses à sertir des trois grands fabricants de sertisseuses européens : Virax, Rems et Rothenberger.

La technique de sertissage a été inventée par un suédois, Gunnar Larsson (1922-1985). Il dépose un brevet pour cette technique en 1958 et en 1963, une première installation est réalisée en Suède pour du tube cuivre. Les droits ont été vendus en 1984, à la société suédoise AGA à Helsingborg.

Petit à petit, la technique s’est développée pour le chauffage, puis l’alimentation d’eau, puis le gaz et même la climatisation (circuits frigo). D’abord exclusivement réservée aux matériaux métalliques (cuivre, acier, etc…) la sertisseuse s’est ensuite appliquée aux matériaux composites (PER, PEX, multicouche, etc…).

Contrairement à l’idée reçue, la technique est assez éprouvée dans bon nombre de pays : on retrouve les sertisseuses et pinces à sertir dans de nombreux domaines.

Il existe actuellement principalement trois techniques de sertissage de raccords en plomberie et chauffage :

  • Sertissage radial : la sertisseuse avec tube en cuivre, multicouche, PER (ou autre) est emboîté sur un raccord muni d’une jupe en métal. Cette jupe est écrasée par la machine à sertir sur le tube afin d’assurer un sertissage définitif et une étanchéité avec le joint du raccord. Cette technique est la plus éprouvée des trois et généralisée à presque toutes les applications (plomberie, chauffage, gaz, clim, air comprimé, etc…).

  • Sertissage axial : comme pour le sertissage radial, le tube est emboîté sur un raccord de la sertisseuse, mais le sertissage est assuré par une bague enfilée auparavant sur le tube et que l’on vient rapprocher sur le raccord, avec une pince dite à glissement.

  • Sertissage par serrage : le principe est sensiblement le même que pour le sertissage axial, mais au lieu d’une bague, on utilise un écrou que l’on serre avec une clé. Cette technique est la moins utilisée actuellement.

Quelle que soit votre technique, Prosynergie propose des modèles sertisseuses multicouche, inox et pinces à sertir cuivre.

Lire la suite Réduire
Aucun résultat pour la recherche
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
    J'accepte